CAPITOLE XV PRESENT DANS LE CARITATIF

Le samedi 20 septembre 2008, à l'appel de l'Association "Vaincre la Mucovisidose", la Virale de la Marcaissonne se traduisait cette année par une grande manifestation de rugby, au profit de cette cause humanitaire. En effet, la Mucovisidose réduit malheureusement l'espérance de vie de bon nombres d'enfants (aider la recherche à mettre fin à cette maladie génétique des poumons). Aussi, Capitole XV répondait présent à cette manifestation caritative. Un match de Gala entre Anciens du Stade Toulousain et Capitole XV se déroulait donc, sur le coup de 17 heures au complexe sportif de Saint Orens, manifestation parrainée par l'ex international, champion d'Europe et de France Christophe DEYLAUD, intitulée "Les Virades de l'Espoir pour vaincre la mucovisidose".

 

Beaucoup de beau monde

 

Environ 500 spectateurs étaient présents. Capitole XV donnait la réplique aux anciens du Stade sur 3 mi-temps de 20 minutes et les connaisseurs de ce sport pouvaient admirer la technique d'anciens qui feraient encore les beaux jours de biens des clubs de Fédérale III. Le beau spectacle comblait d'aise le Président Olivier MIROUZE, content de la prestation de ses joueurs et les entraîneurs Ludovic GUILLAUME et Jean-Claude LATTASTE. Chez les anciens, du côté des Toulousains, citons pêle-mêle les Emile N'TAMACK (qui a éclairé la rencontre par ses coups de pieds et placements toujours judicieux et n'a rien manqué de sa superbe), CARBONNEAU, toujours avec sa passe vive, BELOT, LECOMTE, BREZEGHELLO, SAMSON, SOULA, JORDANA etc... qui ne furent pas en reste pour une opposition qi devait consacrer CAPITOLE XV. Dans les rangs de CAPITOLE XV, un ancien, Pierre SAUCAZ-LARAME, champion de France Corporatif 1986, le seul vraiment ancien sur le terrain, resté "veuf" de son compère Alvaro LOTTI, retenu pour des raisons professionnelles).

 

Un match très plaisant

 

La partie fut plaisante à regarder. Aucun mauvais geste ne fut à signaler. CAPITOLE XV n'avait pas à "rougir" face à la technicité "presque intacte" de l'équipe adverse. CAPITOLE XV était présent dans tous les compartiments de jeux, et, plus physique, arrivait plus rapidement sur les points d'impacts. Mais la "vista", toujours intacte des anciens joueurs toulousains leur permettait de combler ce déficit. Le panneau d'affichage indiquant 4 essais partout à l'issue de la rencontre résumait bien cette dernière. Le vainqueur avait été le combat sur la maladie, seul véritable vainqueur.

 

Pierre SAUCAZ LARAME

Ancien joueur de Capitole XV